La gestion forestière durable


Les premières discussions à l’échelle mondiale sur les problèmes de déforestation et la gestion forestière durable ont eu lieu en 1992 lors du sommet de la Terre de Rio. Une définition de la gestion forestière durable a été rédigée.



La gestion forestière durable

Définition

La gestion forestière durable est : « la gestion et l’utilisation des forêts et terrains forestiers d’une manière et à une intensité telles qu’elles maintiennent leur biodiversité, leur productivité, leur capacité de régénération, leur vitalité et leur potentiel à satisfaire, maintenant et dans le futur, les fonctions écologiques, économiques et sociales pertinentes, aux niveaux local, national et global, et sans causer de dommage à d’autres écosystèmes».

La gestion durable combine donc :
- la valorisation économique des forêts ;
- la prise en compte des enjeux environnementaux (protection des espèces et des milieux) ;
- la prise en compte des enjeux sociaux et le bien-être des populations.

Au niveau européen, 3 conférences interministérielles sur la protection des forêts ont suivi la conférence de Rio et ont permis d’affiner cette définition :
- 1ère : Strasbourg – 1990 - 6 résolutions de Strasbourg - à télécharger  ;
- 2ème : Helsinki – 1993 - 6 critères d’Helsinki - à télécharger  ;
- 3ème : Lisbonne – 1998 - 24 recommandations de Lisbonne - à télécharger.

Toutes les forêts du monde ne se ressemblent pas. La culture et les pratiques forestières sont également très différentes d’un pays à l’autre. La gestion forestière durable ne peut donc pas être la même dans tous les pays du monde.

Naissance de la certification PEFC

En 1998, des propriétaires forestiers européens, avec le soutien des professionnels de la filière forêt-bois, d’associations de protection de la nature, de consommateurs et des pouvoirs publics, ont décidé de créer un système de certification de la gestion forestière durable qui tienne compte des spécificités nationales et locales.

Il s’est concrétisé en 1999 par la création du Programme européen des forêts certifiées. Dès 2001, PEFC est devenu un système mondial du fait de l’adhésion de nombreux pays à travers le monde en dehors de l’Europe, et a de ce fait changé de nom pour devenir le Programme de reconnaissance des certifications forestières (Programm for the endorsement of forest certification schemes).

La certification forestière PEFC est conçue de façon à s’adapter à cette diversité ; c’est un système ouvert et dynamique, qui engage les propriétaires sur la durée et les pousse à progresser.






Inscription à la newsletter